::: The Easton Ellises :::

Communiqué de presse / Press release

Communiqué de presse
Hamburg, Allemagne 18 mai 2015
English version below

Il y a trois ans, les Easton Ellises avaient frappé un coup de circuit avec leur campagne de “crowdfunding” pour le disque vinyle et le concours de remix de la chanson Dance it, Dance all. Des remixeurs de partout à travers le monde y avaient participé et avaient contribué.

En collaboration de c’t magazine, les Easton Ellises ont remis ça une fois de plus au début de cette année en créant un nouveau concours de remix, cette fois-ci à beaucoup plus grande échelle. Basé en Allemagne, C’t magazine a mis sur pied une vaste campagne faisant appel à tous leurs lecteurs et autres remixeurs à produire un remix d’une des deux chansons des Easton Ellises, soit “Falcon ’69″ et “Sexdrugsrocknroll” . Tojours sous une licence Creative Commons.

Quelque 1206 inscriptions et 180 remix plus tard, le succès de cette nouvelle campagne a bel et bien été fulgurant. Heise.de présente les 42 finalistes au public afin de déterminer par vote quels 10 remixeurs figureront sur le disque vinyle. Règlements et détails ici. www.ct.de/remix

Cliquez pour entendre les 42 finalistes en 3m30s

-30

Press Release
Hamburg, Germany May 18, 2015

Three years ago, the Easton Ellises had struck big with a crowd funded vinyl record campaign paired with a remix contest for the song “Dance it, dance all”. The fruit of the effort was remixes from all over the globe, hundreds of thousands of downloads and thousands of new fans.

In collaboration with C’T magazine, the Easton Ellises are doing it again with a new remix contest on a much larger scale. Headquartered in Germany, c’t Magazin has called to action all their readers inviting them to make a remix for one of the two original Easton Ellises songs governed by a Creative Commons license.

Some 1206 inscriptions and 180 remixes later, the success of this new campaign has been a huge success. Today May 18, 2015, Heise.de presents the 42 finalists to the public in order to determine by popular vote which 10 remixers will appear on the vinyl. More details here. www.ct.de/remix

Click to listen to 42 finalists in 3m30s

-30

Analog German Press Rocks!

Easton Ellises - Remix contest

Communiqué de Presse

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

9 février 2015

Hannover, Allemagne

Le récent succès de la chanson “Falcon 69” sur Jamendo.com et l’engouement que les Easton Ellises ont récolté avec la campagne Dance it Dance All d’il y a quelques années a motivé les gens de Verlag Heinz Heise GmbH à approcher le groupe afin de reproduire leur concept de concours de remix Creative Commons à plus grande échelle .

Les Easton Ellises lancent aujourd’hui une nouvelle édition du concours en collaboration avec la revue technologique allemande “C’T Magazine“. Avec un tirage de 270,000 copies avec 221,000 abonnés, le magazine C’T est le plus important dans sa catégorie sur le vieux continent.

Le concours débute aujourd’hui, le 9 février 2015, et se déroulera sur une période de 2 mois et prendra fin le 6 avril. Les gagnants seront ensuite sélectionnés par un vote du public ainsi que du jury. Le dévoilement des gagnants se fera le 11 mai 2015 avec un lancement officiel prévu pour la première semaine du mois de juin.

Le concours s’adresse aux remixeurs de tous niveaux qui auront accès aux pistes audios séparées de la chanson “SexDrugsRocknRoll” ainsi que du single de leur plus récent opus “Falcon ’69″ afin de produire leur propre version remixée (tous styles de musique confondus) des chansons.

Au final, les meilleurs remixeurs auront le privilège de voir leur oeuvre figurer sur un CD et un disque vinyle contenant les versions originales des pièces et les remix choisis.

Site officiel: www.ct.de/remix

-30-

c’t magazine (abréviation de (de) Computertechnik, c’est-à-dire «technologie de l’ordinateur», originellement une abréviation anglaise pour computer today, «l’informatique aujourd’hui») est un magazine allemand spécialisé en informatique publié par la maison d’édition Heinz Heise. La première publication de c’t en tant que magazine à part entière date de décembre 1983, ce qui en fait l’une des plus anciennes revues informatiques au monde, à ce titre considérée en Europe et Allemagne tout particulièrement comme une véritable institution dans le domaine informatique. – wikipedia

Creative Commons (CC) est une organisation à but non lucratif dont le but est de proposer une solution alternative légale aux personnes souhaitant libérer leurs œuvres des droits de propriété intellectuelle standards de leur pays, jugés trop restrictifs1. L’organisation a créé plusieurs licences, connues sous le nom de licences Creative Commons. Ces licences, selon leur choix, restreignent seulement quelques droits (ou aucun) des travaux, le droit d’auteur (ou « copyright » dans les pays du Commonwealth et aux États-Unis) étant plus restrictif. – wikipedia

Jamendo.com est un site web de musique libre, dont le catalogue musical est en écoute et en téléchargement gratuit et légal. Lancé en 2005, il est l’un des premiers sites de musique à proposer son contenu sous les licences libres Creative Commons. Le but de Jamendo est de faire le lien entre les artistes qui veulent simplement faire connaître leur musique via les moyens actuels de communication et de promotion, et les internautes du monde entier, amateurs et utilisateurs de musique à titre privé et professionnel. – wikipedia

Falcon 69 Official Video

Video footage by Joshua Sikora. “Road Trip (Casa Grande, AZ)” is licensed under a Creative Commons
Typography :  is licensed under Creative Commons
Falcon 69 : is licensed under Creative Commons

See the pattern here? ;oP

The Jamendo Interview

Merci @Cédric from Jamendo for a cool interview with some pretty good questions!

Click the pic!

jamendo-interview

CLICK TO READ THE INTERVIEW

Easton Ellises vs. Pink Floyd’s Arnold Layne

Arnold Layne was the Pink Floyd’s first single released in March of 1967 on Columbia records.  As a tribute to Pink Floyd and the legendary Syd Barrett we did our very own version of the song.  It’s a easton dance-rock cover on the same tempo and same song structure as the original cut that kicked off the legendary band’s epic journey.

Arnold Layne had a strange hobby…

 

Official Pink Floyd “Arnold Lane” Video

 

Red Rhino Studio Session

What a great weekend!  We spent the whole day at Red Rhino Studio last Saturday recording guitars and bass for the upcoming EP. Everything went really well. We had Richard Vincent (who worked with Elli Goulding in the past as engineer), a really nice guy and we had a lot of fun with him during the session.   His dog Bauer listened to the session carefully to make sure Gé played it tight and right. ;oP

Everything was recorded and patched through a SSL4040G+ console and it sounds FAT and we now have real analog TONE.  As of Saturday night we have professionally recorded drums, bass and guitars, and we’re slowing getting closer to mixing the new material!  Before we get to lay down a mix, the next step and by far not least, is recording the vocals.  We’re most probably going to rent a home in the Laurentian mountains for a couple days and record in harmony with nature…

If all goes well,  we should be mixing the track by mid-late October.  I can’t wait!   I’ll be sure to keep you posted with the progress.

I also want to thank Arthur from Landmark Events for helping us book the studio an such short notice.   Really appreciate your help dude!  Red Rhino and Richard are amazing!

Cheers!

-Alex

tee rhino

@Club Soda as seen by Charles Henri Debeur

What a night!  Great venue, amazing crowd, and a killer time!  Here’s the photo report by Kodak Kingpin Charles Henri Debeur.


Photo: www.charleshenridebeur.com

Photo: www.charleshenridebeur.com

Photo: www.charleshenridebeur.com

Photo: www.charleshenridebeur.com

Photo: www.charleshenridebeur.com

Photo: www.charleshenridebeur.com

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate 

Le groupe Montréalais The Easton Ellises lancera ce 14 juillet un troisième EP (toujours sous license creative commons) intitulé NIGHTWAVS, sur la plateforme de musique qui se pretend “le plus important diffuseur de musique libre au monde” jamendo.com. Ce troisième effort studio regroupe une sélection de quatre pièces composées en grande partie au studio du groupe, “le Bunker”. L’enregistrement de NIGHTWAVS s’est aussi déroulé dans quelques autres studios Québécois et la chaleur des consoles analogues est présente partout sur ce disque.

On retrouve un son rafraîchissant et varié qui va du rock avec synthétiseurs des années 80 à la Duran Duran, jusqu’au disco avec guitares “funky” à la Nile Rodgers, qui n’est pas sans rappeler le succès récent du groupe Daft Punk avec la chanson “Get Lucky”.  Un vidéo promotionnel a été produit à partir d’un video sous license Creative Commons pour la 3e chanson du EP intitulée “Falcon ’69″.

L’introduction d’un guitariste et d’un bassiste au sein du groupe a amené une toute nouvelle dynamique qui apporte des éléments organiques et de la chaleur, plus présente que  sur les deux EPs précédents.

Leur dernier <communiqué de presse> remonte à mai 2012, quand le groupe avait fait jaser avec son audacieux projet pour le single “Dance it, Dance all”, pour lequel il avait organisé une campagne de financement de type “Crowdfunding” qui fut couronnée par le succès. Le groupe avait aussi reçu plus de 30 remix de producteurs de partout sur la planète dont il choisit les 6 meilleurs pour figurer sur un disque vinyle totalement financé par les fans.  L’opus “Dance it, Dance all” se trouve dans d’innombrables videos en ligne, et fut téléchargé des centaines de millers de fois.

DÉCOUVREZ NIGHTWAVS  ICI

- 30 -

Jamendo.com est un site web de musique libre, dont le catalogue musical est en écoute et en téléchargement gratuit et légal. Lancé en 2005, il est l’un des premiers sites de musique à proposer son contenu sous les licences libres Creative Commons. Le but de Jamendo est de faire le lien entre les artistes qui veulent simplement faire connaître leur musique via les moyens actuels de communication et de promotion, et les internautes du monde entier, amateurs et utilisateurs de musique à titre privé et professionnel. – wikipedia

Creative Commons (CC) est une organisation à but non lucratif dont le but est de proposer une solution alternative légale aux personnes souhaitant libérer leurs œuvres des droits de propriété intellectuelle standards de leur pays, jugés trop restrictifs1. L’organisation a créé plusieurs licences, connues sous le nom de licences Creative Commons. Ces licences, selon leur choix, restreignent seulement quelques droits (ou aucun) des travaux, le droit d’auteur (ou « copyright » dans les pays du Commonwealth et aux États-Unis) étant plus restrictif. – wikipedia

Next Page »